Lien vers le Fleming 55 Lien vers le Fleming 65 Lien vers le Fleming 75

©2008 Fleming Yachts, Inc.
Tous droits réservés.

Notre histoire Historie de la société

La construction des yachts Fleming a commencé en 1985 sur le chantier naval de Tung Hwa au Sud de Taïwan sous la supervision de Tony Fleming en personne. Aujourd'hui, tous les yachts Fleming sont encore construits par Tung Hwa, et commercialisés exclusivement par Fleming Yachts, Inc., de Costa Mesa en Californie. Les yachts Fleming sont vendus par un réseau de concessionnaires autorisés aux États-Unis et en Europe et par des agents en Australie et en Nouvelle-Zélande.

Des jalons sur la route

1961-1983 Tony Fleming était directeur technique de American Marine à Hong Kong, constructeur de la gamme de navires de plaisance Grand Banks. Il a été l'initiateur du développement de ces célèbres yachts et a par la suite organisé le nouveau chantier naval de l'entreprise à Singapour, devenant son directeur général. Tandis qu'il travaillait chez American Marine, Tony a également contribué à développer la série Alaskan très prisée de yachts à timonerie surélevée.

1983-1985 Tony quitte American Marine et, avec son associé, Anton Emmerton, travaille avec un architecte naval américain, Larry Drake de San Diego, en Californie pour concevoir un nouveau yacht á timonerie séprée. Tony et Anton se rendent à Taïwan pendant l'été 1985 pour rechercher le meilleur chantier naval pour construire ce qui allait devenir le Fleming 55. Le chantier naval Tung Hwa, situé près de Kaohsiung est sélectionné, et le travail sur la coque numéro un commence. Bien que le moule initial ait été créé pour un yacht de 55 pieds, les premiers bateaux mesuraient 50 pieds.

1985-2000 À partir de la coque numéro 9, la longueur est portée à 53 pieds, puis à 55 pieds. En 1997, plus de 100 yachts Fleming 55 ont été livrés, et la demande des clients pour un modèle plus long conduit au développement du Fleming 75. Pendant ce temps, Tung Hwa ne construisait plus que des yachts Fleming. En 1998, le neveu de Tony Fleming, Adi Shard, un jeune ingénieur diplômé en Angleterre, rejoint la société et s'installe à Kaohsiung pour travailler aux côtés de son oncle.

2000-2006 La popularité de la gamme Fleming continue de grandir, et une fois encore, la demande des clients conduit au développement d'un autre nouveau modèle, le Fleming 65. Lancée en 2005, la coque numéro un est réservée pour Tony lui-même ; il commence progressivement à confier les opérations courantes de Fleming Yachts à son équipe de direction composée de son neveu, Adi Shard, de sa fille, Nicky Fleming et de son bras droit, Duncan Cowie. Tony baptise son nouveau Fleming 65, VENTURE, et s'embarque dans une aventure qu'il nomme « son voyage de découverte personnelle ». En 2006, Fleming Yachts a livré 170 Fleming 55, 12 Fleming 75 et 5 Fleming 65.

2006-2009 Plus de 200 yachts Fleming sillonnent le globe ; la société continue à affiner et à améliorer ses trois modèles. Les journalistes spécialisés et les propriétaires ont tous loué les yachts Fleming, selon eux « le fin du fin des yachts de plaisance », et Tony Fleming prouve qu'ils ont raison. Depuis son port d'attache de Newport Beach en Californie, le VENTURE de Tony explore la Colombie britannique, l'Alaska, le Mexique et les îles Galapagos avant de passer par le canal de Panama. Il remonte ensuite la côte est jusqu'à l'embouchure du Saint-Laurent via le lac Ontario. Après avoir visité l'Île-du-Prince-Édouard et la Nouvelle-Écosse, il longe de nouveau la côte est pour hiverner à Annapolis dans le Maryland. Ce voyage de 20 000 milles fut dénommé essai à la mer le plus complet du monde, car il a permis à Tony de tester et d'affiner de nombreuses idées et pièces d'équipement nouvelles. À la fin de ce voyage passionnant, Tony décide de mettre en production un tout nouveau Fleming 65, VENTURE II, qui incorpore plusieurs nouvelles fonctionnalités innovantes résultant de sa grande expérience de la navigation. VENTURE II a été exposé Salon nautique de Southamption en Angleterre après une croisière d'essai le long de la côte sud de l'Angleterre. En 2009, la coque numéro 200 du Fleming 55 est livrée, véritable événement dans le secteur de la construction navale. C'est aussi l'année où Fleming lance son propre magazine, le VENTURER. Décrit comme « la publication Fleming pour les navigateurs passionnés », il a reçu des critiques élogieuses des propriétaires de yachts Fleming dans le monde entier. Bien que la mondialisation de l'économie ait eu un impact sur les ventes, Fleming jouit d'une réussite continue ; la marque connaît un intérêt spécial tant en Australie qu'en Nouvelle-Zélande. Fin 2009, de nouvelles commandes de yachts Fleming 55 et 65 sont arrivées, et on constate un regain d'intérêt pour le Fleming 75, le fin du fin des yachts Fleming.

Année 2010

Fleming sera présent dans les principaux salons nautiques du monde entier en commençant par les salons de Düsseldorf et de Miami. Tony prévoit d'emmener VENTURE II pour une série d'aventures passionnantes, dont l'exploration de la côte ouest de l'Écosse et un voyage en Islande. Les modèles 55, 65 et 75 continuent d'évoluer, avec l'offre de nouvelles fonctionnalités et aménagements. Revenez consulter ce site Web où vous trouverez des informations à jour sur nos produits et les dernières nouvelles des croisières des propriétaires de nos yachts.